Mixeur, le blog


Un os de boeuf et une guitare
janvier 31, 2011, 4:09
Filed under: Événement, Goût, Voyage | Mots-clefs: ,

Ça aurait pu être complètement raté. Ridicule même. Mais il n’en fût rien.
Même dans l’environnement aseptisé de l’amphithéâtre du Parc des Exposition de Villepinte, la magie a opéré.
Le suédois Magnus Nilsson a fait la route en voiture depuis son restaurant de Järpen, village au milieu de nulle part, avec le musicien Christian Kjellvander.
Les deux ne se connaissaient pas, mais Magnus Nilsson avait choisi  le chanteur-compositeur, pour l’accompagner sur la scène du Paris des Chefs.


Musique, feu de bois et cuisine nature, les deux blonds suédois ont séduit le public emboucané.
Magnus avait réussi l’exploit de faire un vrai feu sur scène avec du bois de bouleau spécialement apporté pour l’occasion. Le jeune chef  a travaillé aux cotés de Pascal Barbot dans les cuisines de l’Astrance, ce qui explique son français impeccable, il est retourné s’installer dans son pays natal et a ouvert son restaurant Fäviken Magasinet.
Il y sert une cuisine sauvage et extrême : lichens, herbes, et baies trouvent naturellement le chemin de l’assiette aux cotés des poissons, des fruits de mer et de l’élan.

Faute d’os d’Elan, Magnus est venu avec un énorme os de bœuf qu’il a fait grillé sur le feu avant de le scier et d’en extraire la moelle. Il l’a servi sur des tartines de pain avec un tartare de cœur de veau et des pousses d’orge.

Et pendant ce temps Christian grattait sa guitare et de sa belle voix aux accents folk continuait de charmer un auditoire déjà conquis…
Trop fort ces scandinaves!

Publicités


Coup de coeur pour Bloom
septembre 1, 2009, 6:11
Filed under: repérage, Voyage | Mots-clefs: , , ,

1bloom

De l’extérieur, ça n’a pas l’air de grand chose…un genre de chalet alpin posé au bord d’un lac, le tout situé néanmoins dans un très joli parc de Malmö, la non moins jolie ville du sud de la Suède.
Mais une fois à l’intérieur la magie opère tant la rénovation du lieu est réussie.
Bloom est un restaurant au caractère unique, situé dans ce qui fut un restaurant traditionnel, connu et fréquenté des locaux.
Ce chalet est le vestige de l’exposition de la Baltique qui eu lieu en 1914.

Le propriétaire de ce restaurant, Igi Vidal a eu l’heureuse idée de confier le design de son restaurant au designer d’intérieur Jonas Lindvall. Ce dernier avec beaucoup d’inspiration et peu de moyens a réussi à donner tout le chic souhaité au lieu, sans le dénaturer et sans que son intervention ne prenne le dessus sur l’expérience gastronomique.
Son décor est finalement une interprétation contemporaine du chalet suisse. De larges panneaux de bois blanc habillent les murs, permettant en outre, d’y insérer un système d’éclairage indirect. En plus du très beau buffet-bar dessiné par Jonas, ne s’y trouvent que des chaises confortables et des tables habillées de larges nappes blanches, rien de plus, rien de trop.
À cette rigueur scandinave vient s’opposer non sans humour, mais avec beaucoup de glamour, une entrée spectaculaire complètement dorée.

Coté cuisine, Bloom n’a pas de menu, il faut entièrement faire confiance à Igi,  totalement maitre des lieux et d’une carte donc inexistante.

Après s’être enquis des éventuelles intolérances ou allergies, il propose aux convives des plats créatifs mais solidement basés sur une cuisine et des produits essentiellement français. La cave à vin y est aussi exceptionnelle.
Une adresse à découvrir sans faute lors d’un passage en Suède, ou encore au Danemark, car,  grâce au pont de l’Øresund, Malmö n’est qu’à une trentaine de minutes de Copenhague.

2bloom

5bloom