Mixeur, le blog


Un os de boeuf et une guitare
janvier 31, 2011, 4:09
Filed under: Événement, Goût, Voyage | Mots-clefs: ,

Ça aurait pu être complètement raté. Ridicule même. Mais il n’en fût rien.
Même dans l’environnement aseptisé de l’amphithéâtre du Parc des Exposition de Villepinte, la magie a opéré.
Le suédois Magnus Nilsson a fait la route en voiture depuis son restaurant de Järpen, village au milieu de nulle part, avec le musicien Christian Kjellvander.
Les deux ne se connaissaient pas, mais Magnus Nilsson avait choisi  le chanteur-compositeur, pour l’accompagner sur la scène du Paris des Chefs.


Musique, feu de bois et cuisine nature, les deux blonds suédois ont séduit le public emboucané.
Magnus avait réussi l’exploit de faire un vrai feu sur scène avec du bois de bouleau spécialement apporté pour l’occasion. Le jeune chef  a travaillé aux cotés de Pascal Barbot dans les cuisines de l’Astrance, ce qui explique son français impeccable, il est retourné s’installer dans son pays natal et a ouvert son restaurant Fäviken Magasinet.
Il y sert une cuisine sauvage et extrême : lichens, herbes, et baies trouvent naturellement le chemin de l’assiette aux cotés des poissons, des fruits de mer et de l’élan.

Faute d’os d’Elan, Magnus est venu avec un énorme os de bœuf qu’il a fait grillé sur le feu avant de le scier et d’en extraire la moelle. Il l’a servi sur des tartines de pain avec un tartare de cœur de veau et des pousses d’orge.

Et pendant ce temps Christian grattait sa guitare et de sa belle voix aux accents folk continuait de charmer un auditoire déjà conquis…
Trop fort ces scandinaves!



United colors of the soupe
janvier 27, 2011, 6:36
Filed under: Événement, Idée, Voyage | Mots-clefs: , ,

Paris des Chef 2011 . Sur scène un duo de grosses pointures : le chef Davide Scabin du restaurant Combal.zero de Turin (à voir dans la prochaine saison de Mixeur) et le photographe Oliviero Toscani (faut-il le présenter?)

Deux italiens cabots comme il faut, grandes gueules et qui visiblement (ça n’est pas le cas de tous) s’amusaient d’être là.

 

Davide Scabin et Oliviero Toscani

Pour commencer, Scabin a distribué des petits papiers au public leur demandant d’y inscrire leur couleur, leur adjectif et leur plat préférés.
Il a ensuite fait le tour de la salle en demandant à ce que ces petits papiers lui soient collés dessus. La démonstration visait à nous faire comprendre qu’un chef doit plaire à tout le monde, sans à priori, sans préjugés.

Puis vint le temps de la cuisine elle-même (pendant ce temps, Toscani s’évertuait avec une certaine candeur, à nous montrer son porte-folio, comme si nous n’avions jamais entendu parler de lui !)
Scabin se lance  dans le dressage de ses 5 soupes du monde.
Il les avait apportées avec lui dans une valise, déjà préparées et mises sous vide.

Ce plat est effectivement à la carte de son restaurant.
Soupe européenne (pommes de terre et tomates), américaine (carotte, curry) soupe de l’Est (bortsch), africaine (plantain, yassa) et asiatique (nouilles Udon, dashi et tofu).
Un peu trop premier degré pour moi, d’autant plus qu’avec Toscani à ses cotés, on les voit venir gros comme un camion.
Mais ça ne s’arrête pas là! Scabin sort des ardoises de sa valise, en fait un grand tableau et verse chacune de ses soupes dessus formant un approximative carte du monde.
(désolée, pas de photo,  je vous laisse imaginer le truc)

Ah, le monde uni dans la soupe!

Et pour clore la démo, Toscani va choisir 5 filles du monde dans la salle pour immortaliser ce moment.
Les meilleures intentions ne donnent pas toujours les meilleures idées.



Si vous passez par Brooklyn…
mars 2, 2010, 4:43
Filed under: Nouveauté, Voyage | Mots-clefs: , ,

Vous vous souvenez du beau Pete et de son joli camion de glaces filmés à New York pour la saison 1 de Mixeur?
Et bien, Van Leeuwen Ice Cream vient d’ouvrir une adresse permanente à Brooklyn. Je ne sais pas si Pete y est,  mais les glaces artisanales qu’il fabrique avec son frère valent à elles seules le détour.
Et pour ceux qui ne sortent pas de Manhattan, le camion est toujours opérationnel aux emplacements  indiqués sur le site.

Van Leeuwen Artisan Ice Cream Store, 632 Manhattan Ave. (entre Nassau et Norman ave.) Brooklyn.



Déjeuner chez Yam T’Cha
janvier 28, 2010, 5:54
Filed under: restaurant, Voyage | Mots-clefs: ,

Pas facile de trouver une place dans ce petit restaurant dont le Tout-Paris gastronomique vante les mérites. Même en appelant un mois à l’avance, le déjeuner fut la seule option possible et certainement pas la pire tant cette cuisine ultra fraiche et colorée satisfait l’appétit tout sachant rester légère.

On nous propose la « kitchen », c’est à dire la table haute qui donne sur la cuisine. Pas idéale pour les conversations intimes, mais le spectacle de la chef Adeline Grattard oeuvrant dans sa petite cuisine est un plaisir impossible à refuser.

Yam T’Cha signifie boire du thé en mangeant. Ce qui n’est pas du tout pour me déplaire. Trop souvent, et même en aimant beaucoup le vin, je trouve qu’il domine certaines saveurs subtiles.
Nous optons donc pour l’accord thé et plats, mais il est aussi possible de choisir des accords thé et vin ou tout vin). L’harmonie est parfaite, car on trouve aussi dans la cuisine, les saveurs de terre et sous-bois ou encore la fraicheur verte qui caractérisent les thés.

En amuse-bouche: salade de cocos plats et porc haché

Juste devant nous, défilent les produits de la journée travaillés vivement au wok, relevés de quelques épices asiatiques et dressés dans de la jolie vaisselle. C’est vif, net et précis, simple sans être ennuyeux, beau dans l’assiette sans aucun maniérisme, dans le respect de la nature du produit, de sa texture et de sa couleur.
Le menu proposé en trois versions plus ou moins longues, est fixe et change tous les jours.

Première entrée: moules à peine passées à la vapeur, avec champignons enoki et pousses d'épinards

Jeu de textures pour cette soupe de cresson dans laquelle se cachent des morceaux de foie gras et de couteaux.

Le plat: épaule de cochon de la Dordogne sur des aubergines à la sechouanaise

Et pour finir: soupe d'ananas, blanc manger au fromage blanc et tuile de sucre de palme

Cette cuisine fut comme un rayon de soleil dans cette journée glaciale: lumineuse, fine, croquante, relevée, acidulée et surtout très attentionnée. De sa petite cuisine Adeline veille sur ses clients. Elle voit tout, s’occupe de tout, choisit la couleur des assiettes, surveille ses cuissons, découpe la viande, et forme aussi un apprenti.
Alors que le service s’achève et qu’elle nettoie soigneusement sa cuisine, nous n’avons plus le choix, il faut bien sortir.
Avec une idée en tête…y revenir.



Kanata, le site des produits québécois
janvier 13, 2010, 4:10
Filed under: Idée, Voyage, Web | Mots-clefs: , ,

C’est une charmante personne de chez Nutra-Fruit (fabricant de bons produits à base de canneberges) qui m’a mise sur la piste de Kanata, site de vente de produits québécois destiné aux Français.
Sirops d’érable, vins et cidres de glace, canneberge et bleuet sous toutes leurs formes, bières et autres produits fins 100% québécois y sont proposés et livrés dans toute la France.

Le jus de canneberge est en promo!

Kanata est le projet d’une bretonne amoureuse du Québec -elle a vécu un temps à Chicoutimi- et qui, de retour à Quimper a  décidé de faire connaitre la gastronomie québécoise aux Français.

Outre la boutique, on trouve sur Kanata des infos sur les régions et produits du Québec,  des photos de la province, des conseils pour ceux qui songent à immigrer et même un vidéo sur la fabrication du sirop d’érable.



Le Paris des Chefs
janvier 12, 2010, 3:13
Filed under: Événement, Idée, repérage, Voyage | Mots-clefs: , ,

Je pars la semaine prochaine à Paris afin d’assister au Paris des Chefs. Deux jours de démonstrations qui associent chefs et designers ou créateurs et qui a lieu au salon géant de la déco Maison et Objet.

C’est la seconde édition de ce festival organisé par l’équipe d’Omnivore.
J’y avais assisté l’année dernière et nous y avions aussi tourné quelques images. Les démos, les idées échangées y sont vraiment inspirantes. C’est pour moi un événement  incontournable comme l’est aussi le OFF de Deauville qui a lieu à la fin de février.

Au programme:
Dimanche 24 janvier (après-midi)

William Ledeuil (Paris) & Daniel Humair (jazzman peintre)
Nuno Mendes (Londres)
Carlo Cracco (Milan) & Sylvie Amar (designer)
Jean-François Piège (Paris)

Lundi 25 janvier (toute la journée)

Gérald Passédat (Marseille) & Gérard Traquandi (peintre)
Eric Guérin (Saint Joachim) & Erwan Balança (photographe)
Jean-François Rouquette (Paris) & Fréderic Pinel (designer)
Anne-Sophie Pic (Valence) & Bruno Borrione (architecte d’intérieur)
Guy Martin (Paris) & Christophe Pillet (designer)
Petter Nilsson (Paris) & Per Anders Jorgensen (photographe)
Pierre Hermé (Paris) & matali crasset (designer)

Joli programme non ? Du pur Mixeur!
Je vous en reparle à mon retour.



Mixeur et Désirs de Voyages
décembre 7, 2009, 4:32
Filed under: Nouvelle, Voyage | Mots-clefs: ,

Le magazine français Désirs de Voyages est un des beaux magazines du genre.  La mise en page est belle, les photos bien choisies et surtout les textes très bien écrits. Je l ‘avoue, le rédacteur en chef est un ami. Et  son talent est justement une des nombreuses raisons pour lesquelles il en est un.

Il m’a gentiment offert il y a quelques mois, une tribune pour parler des sujets de Mixeur. J’y écris donc un article dans chaque numéro ou je décris certaines tendances ou découvertes que je déniche lors de mes voyages

Dans le dernier numéro on  trouve aussi un long article sur le Québec auquel j’ai participé. On y découvre 10 bonnes raisons de visiter la province en hiver. Et l’une d’elles est évidemment la gastronomie !

Je ne crois pas que le magazine est disponible au Québec. Dommage, mais si vous passez par la France pensez à vous le procurer.