Mixeur, le blog


Le Paradis du Fruit version Starck
décembre 1, 2009, 4:33
Filed under: repérage, restaurant, Voyage | Étiquettes: , , ,

Je me souviens très bien de l’arrivée à Paris de cette enseigne,  il y a bien des années…25 ans pour être exacte. A l’époque, c’était assez « cool » de trouver un restaurant pas trop cher dédié aux fruits et aux salades. On y venait aussi pour des cocktails colorés et des desserts fruités évidemment.
Le concept s’est décliné en franchises plus ou moins réussies et à vrai dire je n’y ai jamais remis les pieds.

Et voilà que j’apprends, par le bureau de presse parisien qui s’en occupe, que le Paradis du Fruit, enfin une de ses adresses et pas n’importe laquelle, celle de l’avenue Georges V, a subi une considérable cure de rajeunissement sous les mains expertes de Philippe Starck.

On y retrouve les leitmotivs du designer:  chaises en acier, miroirs géants, comptoirs lumineux, marbre dans les toilettes, dessins à la craie, et ce sens particulier et bien rodé de la mise en scène qui caractérise tout ce que fait le maître.


Avec en plus,  pour renforcer la thématique, des photos géantes de fruits posées au fond d’alcôves.

La carte aussi a été revue et donne vraiment envie de se poser un moment dans ce lieu qui offre dans le quartier une option intéressante  si on veut éviter les arnaques à touristes.

Le Paradis du Fruit
47, Avenue George V
75008 Paris

Publicités


6 chocolats chauds d’un coup
novembre 23, 2009, 4:40
Filed under: Envie, Goût, repérage | Étiquettes: ,

Un goûter tout chocolat au Lancaster, ça te tente ?
Mon ami Stéphane , rédacteur en chef de l’excellent magazine de Désirs de voyages m’a fait une proposition impossible à refuser. Rendez-vous fût donc pris en fin de journée dans cet hôtel calme et discret dont le charme légèrement suranné contraste avec l’agitation frénétique des Champs-Élysées voisins.

La carte des chocolats

Une fois installés et la carte des chocolats chauds consultée le serveur nous suggère de commander le chocolat parfumé au jasmin, un incontournable affirme-t-il.

Me vint  alors une idée dictée par ma seule conscience professionnelle: je veux tous les essayer!
Nous sentons passer une brise de panique entre la salle et la cuisine. Comment leur servir ? Tous d’un coup? Dans quel ordre? En quelle quantité?

Ce sont donc les 6 chocolats chauds de la carte qui nous serons proposés (en quantité raisonnable, il va sans dire), préparés par le chef pâtissier qui les allongera de lait pour nous en cuisine.
C’est d’habitude le client qui allonge lui-même et à son goût la riche et onctueuse préparation faite de crème et de chocolat.

Nous avons donc dégusté le chocolat façon poire belle Hélène, le chocolat à la fleur de jasmin, le chocolat aux écorces de mandarines, celui infusé à la fève Tonka, puis celui infusé aux baies roses pour finir avec le tout simple (!) à l’ancienne.

Un lait chaud au caramel demi-sel et vanille Bourbon a conclu le tout, mais là je dois dire que j’ai capitulé, le lait n’étant vraiment pas ma boisson préférée.

Mon faible pour le chocolat amer m’a fait pencher pour celui au jasmin ou celui à l’ancienne, les moins sucrés de tous. Coté arômes,  le chocolat poire Belle- Hélène est à mon sens l’un des plus réussis. Celui à la mandarine est très parfumé, voluptueux à souhait, celui à la fève Tonka, à mon goût, beaucoup trop sucré.

Histoire de reposer nos papilles entre deux tasses, nous avions accompagné cette dégustation de raisonnables scones. Le chef pâtissier François Perret nous a gentiment expliqué ses secrets de fabrication et décrit les couvertures utilisées, toutes différentes selon les parfums.

Nous sommes ressortis heureux, mais un peu chancelants et légèrement nauséeux. Une longue marche dans la douceur de Paris (le temps est incroyablement clément) nous a revivifiés.



Piège et son lièvre
novembre 19, 2009, 5:49
Filed under: repérage, restaurant, Uncategorized, Voyage | Étiquettes: ,

Tout juste testé à Paris: le restaurant Thoumieux, nouvelle résidence culinaire de Jean-Francois Piège, ex chef étoilé du restaurant Les Ambassadeurs de l’hôtel Crillon. Le restaurant Thoumieux, fondé en 1923 a été une célèbre brasserie du 7ème  jusqu’à son rachat par l’équipe Thierry Costes/Jean François Piège.  Tout a été rénové dans un esprit brasserie chic, avec de grands miroirs,  de la lumière, beaucoup de lumière,  déclinée en une multitude de lampes aux styles éclectiques mais qui donnent un éclat particulier à la salle.

En cuisine donc se trouve Jean-François Piège qui revisite des classiques de la gastronomie française avec une touche subtile de modernité .
C’est plutôt simple, direct et formidablement concentré en goût.

Pâte à pizza soufflée avec thon et roquette

Mon choix ? Un lièvre à la royale ! J’en rêvais. Est arrivée une jolie assiette creuse remplie mais pas trop, de cet incroyable plat. Du lièvre donc, en morceaux séparés (et non pas en médaillon; comme c’est souvent l’habitude) baignant dans une sauce  d’un riche brun profond. Quel parfum ! Un arôme fort, puissant, issu de ce gibier farci au foie gras, longtemps cuit dans du vin rouge avec une multitude d’aromates, et présenté dans une sauce onctueuse.

Le lièvre à la royale du sénateur Couteaux

En accompagnement, un petit pot de coquillettes, parfait complément à la puissance du plat.

Petit pot de coquillettes

Le plat est saisonnier et je suis heureuse d’avoir pu en profiter avant qu’il ne disparaisse de la carte.

Thoumieux
79, Rue Saint-Dominique 75007 Paris



Le sucre d’érable sexy
octobre 26, 2009, 2:03
Filed under: Goût, Idée, repérage | Étiquettes: , ,

cube_01

Voici Cube 57, un petit film envoyé par Ninutik.
Si vous avez suivi la saison 1 de Mixeur, vous vous souvenez certainement de cette compagnie de Toronto créée par deux designers industriels qui revisitent les produits de l’érable. Le cube fait partie de leur collection d’objets comestibles, beaux et gourmands, aux proportions parfaites. Une vraie découverte que ces produits cadeaux 100% canadiens et 100% modernes.
Dur de l’écrire déjà, mais Noël n’est plus si loin …



Coup de coeur pour Bloom
septembre 1, 2009, 6:11
Filed under: repérage, Voyage | Étiquettes: , , ,

1bloom

De l’extérieur, ça n’a pas l’air de grand chose…un genre de chalet alpin posé au bord d’un lac, le tout situé néanmoins dans un très joli parc de Malmö, la non moins jolie ville du sud de la Suède.
Mais une fois à l’intérieur la magie opère tant la rénovation du lieu est réussie.
Bloom est un restaurant au caractère unique, situé dans ce qui fut un restaurant traditionnel, connu et fréquenté des locaux.
Ce chalet est le vestige de l’exposition de la Baltique qui eu lieu en 1914.

Le propriétaire de ce restaurant, Igi Vidal a eu l’heureuse idée de confier le design de son restaurant au designer d’intérieur Jonas Lindvall. Ce dernier avec beaucoup d’inspiration et peu de moyens a réussi à donner tout le chic souhaité au lieu, sans le dénaturer et sans que son intervention ne prenne le dessus sur l’expérience gastronomique.
Son décor est finalement une interprétation contemporaine du chalet suisse. De larges panneaux de bois blanc habillent les murs, permettant en outre, d’y insérer un système d’éclairage indirect. En plus du très beau buffet-bar dessiné par Jonas, ne s’y trouvent que des chaises confortables et des tables habillées de larges nappes blanches, rien de plus, rien de trop.
À cette rigueur scandinave vient s’opposer non sans humour, mais avec beaucoup de glamour, une entrée spectaculaire complètement dorée.

Coté cuisine, Bloom n’a pas de menu, il faut entièrement faire confiance à Igi,  totalement maitre des lieux et d’une carte donc inexistante.

Après s’être enquis des éventuelles intolérances ou allergies, il propose aux convives des plats créatifs mais solidement basés sur une cuisine et des produits essentiellement français. La cave à vin y est aussi exceptionnelle.
Une adresse à découvrir sans faute lors d’un passage en Suède, ou encore au Danemark, car,  grâce au pont de l’Øresund, Malmö n’est qu’à une trentaine de minutes de Copenhague.

2bloom

5bloom



Vu au SIAL Montréal
avril 9, 2009, 3:57
Filed under: repérage | Étiquettes: ,

Voici quelques produits et emballages amusants repérés lors de ma visite au SIAL de Montréal.

Olives farçies au piment, Olive & Olives

Olives farçies au piment, Olive & Olives

Trois sortes d'hydromel des Jardins Mellifères, Québec

Trois sortes d'hydromel des Jardins Mellifères, Québec

Des sauces Panola, from Louisiana !

Des sauces Panola, from Louisiana !

Huile de coco, compote mangue et piment et miel 100% bio, Mexique

Huile de coco, compote mangue et piment et miel 100% bio, Mexique

Chocolat bio Tohi, Belgique

Chocolat bio Tohi, Belgique