Mixeur, le blog


En route vers Tokyo…en passant par Bruxelles
mai 30, 2009, 8:04
Filed under: En tournage, Voyage | Mots-clefs: , ,

Alors que nous sommes déjà en route vers Tokyo (en pleine escale à Vancouver) voici les images d’un lieu que nous avons filmé il y a peu de temps à Bruxelles.
Cook and Book est une librairie-resto. Certes, le concept n’est pas nouveau. Mais ici il est poussé à son maximum.
Ça n’est pas UN resto et UNE libraire, mais une succession d’espaces thématiques où les deux sont liés. Par exemple on entre dans la section BD où se trouvent de magnifiques casiers en bois pour les albums et une longue table de style réfectoire. À coté, c’est l’espace voyage avec sa caravane chromée, puis celui des beaux-arts, de la musique, plus loin on trouve l’espace art de vivre, littérature, gastronomie et enfin celui des livres en anglais.
À chaque fois le décor qui est vraiment réussi et plein de surprises est en lien avec le thème de la section.

l'espace BD

l'espace BD

Au début, comme nous l’a raconté Deborah Drion (qui a fondé Cook & Book avec son mari, un des concepteurs de la chaine Le Pain Quotidien) la cuisine aussi devait suivre les thèmes et changer selon les espaces. Ce fut bien trop compliqué à gérer et on mange maintenant la même chose dans les 9 salles qui sont desservies par deux cuisines. Il faut dire que le tout est divisé en deux sections chacune disposée autour d’un placette faisant face à un théatre.

Espace Beaux-Arts

l'espace Beaux-Arts

La caravane de l'espace voyage

La caravane de l'espace voyage

Cook and Book se trouve dans un nouveau développement un peu marge de la ville mais la visite vaut le détour et fait même maintenant partie des monuments Bruxellois à visiter.

Publicités


Le Bar Karriere
mai 28, 2009, 5:34
Filed under: En tournage | Mots-clefs: ,

P1030479

Voici le Karrièrebar un lieu célèbre de Copenhague ouvert en novembre  2007 et qui est vite devenu une institution de la vie nocturne et culturelle.  Il a été fondé par l’artiste danois Jeppe Hein et sa soeur Lærke Hein que nous avons interviewée.
On y trouve pour décor une collection d’oeuvres commandées à d’importants artistes contemporains. Le plus célèbre : Olafur Eliasson qui a créé les toutes lampes du Karriere.
Elles sont magnifiques.

Olafur Eliasson: International Career Lamp

Johannes Wohnseifer: My Night is Your Day

Johannes Wohnseifer: My Night is Your Day

La murale de Johannes Wohnseifer illustre grâce à un système de GPS intégré la course du jour et de la nuit dans le monde.

Morgan, notre assistant danois

Morgan, notre assistant danois

Le lieu est étonnant autant pas ce qu’on y trouve à l’intérieur que par son emplacement. Il est situé au milieu du Meatpacking, les halles à la viande de Copenhague.  Il a fait des emules car on voit poindre ça et là dans ces gigantesques entrepôts quelques bars et galeries et ateliers d’artistes.



Un tour dans le Jutland
mai 27, 2009, 4:22
Filed under: En tournage | Mots-clefs: ,

Environ trois heures de train. C’est le temps qu’il faut pour se rendre de Copenhague à Århus (prononcez Orus) dans le Jutland, la partie continentale du Danemark, Copenhague se trouvant bel et bien sur une ile.
Donc trois heures de voyage au milieu de lycéens agités, mais la ballade valait la peine car il s’agissait de rencontrer le chef Thorsten Schmidt dans son petit restaurant  Malling & Schmidt.
Si la cuisine scandinave brille aujourd’hui grâce au travail remarquable de René Redzepi chez Noma, il ne faut pas oublier les autres, ceux qui avec lui ou d’après lui, (re)définissent un nouveau langage gastronomique dans cette région du monde qui, aux dires de tous en avait bien besoin.

P1030518

Thorsten est un amoureux inconditionnel de sa région, apparement rien de l’en fera bouger. Nous l’avons accompagé dans sa cueillette d’herbes sauvages et il nous a préparé dans sa petite cuisine, plusieurs plats qui font le succès de son restaurant.

P1030523

Ce sont des paysages évidemment inspirés par la nature, composés avec une très grande poésie; mais pas dans le genre deux rondelles de concombre, trois fleurs et quatre brins d’herbes. Non, il y a dans ses assiettes quelque chose de gourmand, pas forcément propret, qui les rend sympathiques.
Et très bons ! J’ai encore le souvenir de son pot de terre à la rhubarbe. La terre en crumble de différente textures, caché dedans une boule de glace à saveur de tarte, et sur le dessus quelques jeunes branches de rhubarbe pour parfaire l’illusion. Absolument délicieux.

P1030529

Il y a aussi, l’assiette bord de plage, l’assiette fond marin, celle qui évoque le sous-bois (tant d’arômes) et sa célèbre glace infusée aux copeaux de bois.

Ballade en forêt

Ballade en forêt

Nous sommes rentrés à Copenhague tard, fatigués mais heureux,  après un généreux repas dans sa deuxième adresse à Åhrus, une table plus décontracté, genre neo-bistro, ou il propose une cuisine simple faite de bons ingérdients.



Pour commencer…
mai 11, 2009, 4:27
Filed under: En tournage | Mots-clefs:

P1030416

Pour commencer Copenhague et pour démarrer la journée, rien de tel que du bon pain !

Celui que vend le chef Bo Bech, dans sa boulangerie ouverte il y a tout juste deux semaines est parfait ! Toujours frais, car fait tout au long de la journée, croustillant et doré à l’extérieur, dense et moelleux juste ce qu’il faut à l’intérieur;  et avec un goût et une odeur extraordinaires.

La boutique est vraiment belle. Belle dans son dépouillement extrême: toute blanche, avec une table de bois brut au milieu et le pain, car il n’y en a qu’une sorte, vendu pour 30 couronnes. C’est tout !

P1030418

Bo Bech n’a pas la prétention de devenir un vrai boulanger ou d’ouvrir une chaine de ce genre. Pas du tout.
C’est pour lui, une invitation, un prolongement en quelque sorte de son restaurant, l’un des plus créatifs de la ville.

Car, comme il nous l’a expliqué: quand on sort de Paustian v. Bo Bech, après y avoir diné, on repart avec un petit sac contenant un pain. Pourquoi? Parce que dit-il, trop souvent après ce genre de repas gastronomique on finit un peu épuisé, un peu saturé de tous ces plats dont on ne retient souvent que très peu.

Le lendemain, lorsqu’au réveil on a faim, (ce qui arrive souvent après un copieux repas la veille) on trouve sur sa table le pain offert par Bo. Et l’expérience se prolonge…
Une très jolie idée, n’est-ce pas?

P1030426



Demain Copenhague
mai 7, 2009, 7:40
Filed under: Voyage | Mots-clefs: ,
L'hôtel SAS Radisson de Copenhague, l'hôtel de Arne Jacobsen !

La chambre de Arne Jacobsen dans l'hôtel SAS Radisson de Copenhague

Mon périple de tournages se poursuit avec demain soir un départ vers Copenhague où je vais rencontrer des jeunes chefs qui font bouger la cuisine scandinave.
Et puis bien sûr je visiterai quelques unes de compagnies qui font la gloire du design danois: Normann Copenhagen, Eva Solo ou encore Stelton pour qui l’architecte Arne Jacobsen a dessiné des objets.
Pour couronner le tout je suis logée au SAS Radisson Royal Hôtel, celui-là même qui a été conçu de A à Z par Jacobsen en 1958. On peut dire que c’est le premier design hotel du monde.
Certes, tout a été rénové depuis, mais l’esprit du maître hante encore les lieux.  Pour les vrais aficionados il reste encore une chambre originale gardée intacte.
Malgré tout mon amour pour Jacobsen, je n’ai pas osé la demander…



Envie de nouveautés ?
mai 4, 2009, 4:47
Filed under: Arts de la table | Mots-clefs: ,

Savez-vous où de nombreux restaurateurs montréalais achètent leur vaisselle ?

Chez Trois Femmes et Un coussin,  jolie boutique du Plateau où Annick et Sandrine présentent une sélection d’objets de table (assiettes, couverts, verres et plats) qu’elles distribuent souvent en exclusivité et qu’elles importent d’Espagne, du Portugal, de France ou d’Italie.
Le choix est juste: priorité à de la belle vaisselle simple et blanche, qu’on peut néanmoins personnaliser avec motifs ou logos exécutés sur mesure par leur soin.
Mais on y trouve aussi des pièces plus ludiques, comme la fabuleuse collection Faces qui reproduit quelques unes des pièces utilisées dans la cuisine et sur les tables du restaurant El Bulli de Ferran Adria.
Ou encore les nouveautés de l’italien Guzzini, des objets colorés qui vont bien aux tables d’été.

Guzzini

Guzzini

Bien entendu, la boutique est ouverte à tous et n’est pas uniquement reservée aux professionnels.



Pickled Walnuts
mai 1, 2009, 2:58
Filed under: Goût | Mots-clefs:

Fergus Hendersen, le délicieux chef et proprio du restaurant St John (mon coup de coeur londonien- voir plus bas-) avait mentionné durant l’interview à quel point les pickled walnuts était un régal.
J’avais oublié ce détail jusqu’à ce que je visionne l’interview afin de monter le reportage, et aussitôt l’envie d’y goûter m’a prise

J’ai donc fureté jusqu’à trouver un distributeur canadien en possession du délice en question. Commande fut immédiatement prise  sur le site de Epicureal et le colis livré dès le lendemain. Tant qu’à faire une commande, j’ai aussi pris de la Piccalilli (une moutarde aux légumes, que j’adore et que je mange depuis mon enfance) et un chutney de figues.
J’ai donc goûté aux noix hier soir avec un reste de viande froide comme je l’aurais fait avec des cornichons.

Verdict: la noix est cueillie très jeune alors qu’elle est encore verte. Elle a la consistance d’une prune et on devine la noix en formation en son coeur. Elle a mariné dans une saumure et dans un vinaigre de malt. Il y a donc un mélange d’amertume et d’acidité qui surprend au départ de façon pas franchement agréable, Mais, comme souvent dans les préparations vinaigrées, on a très vite envie d’y retourner, et ainsi de suite…

15104

J’aime ces produits ou préparations qu’on trouve uniquement dans certains pays, pas forcément lointains et exotiques, et dont on entend jamais parler même en vivant tout près.